Un changeur de fusil d’épaule

Changeur de fusil d'épaule def.tif-001

Énième déclinaison des us et coutumes aristocratiques, le changeur de fusil d’épaule suivait, tel un caddie de golfeur de l’époque, le noble qui partait en chasse. Quand celui-ci sentait la fatigue ou les fourmillements lui engourdir le bras, son serviteur attentionné prenait l’arme et la portait le temps qu’il jugeait opportun. Cette occupation, cruciale à la bonne santé physique et morale de l’aristocratie européenne, était également dénommée « Passage d’arme à gauche ». Voir aussi : Crieur au loup, Passeur d’arme à gauche, Poseur de lapin.

Les Doreurs de pilule – Tous droits réservés.

Publicités